(article datan de lundi)

La serveur de mon père à démissioné, il a déjà une nouvelle serveuse mais comme elle débute dans le métier je lui file un coup de main. Une chance que la demission du serveur tombe juste avant mes vacances...


Bref je me retrouve derrière le bar à réviser mon code que je passe le 4 novembre (le jour des éléctions américaine) pendant que Jacqueline son thé au citron et Michel lisent la rubrique obsèque du Ouest-France...

C'est comme ça passer un certain âge, après avoir lu la première page du journal et s'être assurer que le monde tient debout encore pour un petit bout de temps, on va voir qui c'est qu'on connait qui est mort. C'est un peu déprimant, surtout qu'au moins une fois sur trois y'a au moins une vague connaissance "mais si tu sais la copine de machin qui...".


Je suis pas préssée d'être vieille et de regarder tous les matins la rubrique obsèque du Ouest-France...