Dorine

Il était une fois mon blog

Jeudi 14 février 2008 à 17:33

Alors que je suis sur un site en anglais, et que avec mon niveau proche du -150 je ne comprends rien, j'utilise mon ami le traducteur voila.fr . Le problème est que quand je lui demande de traduire feelings and sentiments (rassurez vous je lui est pas demander de traduire que ça, ça fait parti du long texte que j'ai copier-coller dans le traducteur, ça je sais le traduire) et bien ce con me traduit, je vous le donne en mille : sentiments et sentiments ...

Bon juste pour la petite histoire, voici le site : http://www.tk421.net/character/

c'est un teste pour savoir quel personage on est, je suis tombé sur quelqu'un que je conaissais pas, ça me fait une belle jambe !

Bordel rangé dans : Ma vie passionante

rends moi célèbre :

Mlle Isuzu pour vous servir

3 coups de crayons

Jeudi 14 février 2008 à 17:13

J'imagine que je ne vous aprends rien, qui aurait pu pu passer à côté de ça, l'évenement de l'année pour les publicitaire, après noël et pour les chocolatiers après paques, ce jour qui fait le bonheur des fleuriste plus que la toussain, la joie des bijoutiers et accessoirement celle des amoureux .

Qui pourrait passer à côté de toute cette pub, de tous c'est "n'oubliez pas le 14 février c'est la saint valentin" placardé sur les murs des fleuristes, des bijoutiers et des chocolatiers ...

Car oui aujourd'hui j'ai l'honneur de passer seule ma saint valentin pour la 16eme année consecutive, si c'est pas désolant ...

L'année dernière, pour ne pas déprimer toute seule dans mon coin en ce jour reservé au amoureux, j'avais retrouvé Jennifer en ville avec la ferme intention de trouver mon bonheur à la bibliothéque ( je parle de manga !) , et par la même occasion de me faire refaire une carte de bibliothéque ...

Du coup pour moi le 14 février et devenu le jour où je dois renouveler ma carte de bibliothéque (ce que j'ai fait).

Jennifer, elle, elle a reussi à se dégoter un petit copain deux jours avant la saint valentin, c'est LE BON PLAN ...

Alors sans rancune les amoureux, videz vos tirelires pour vos chéri(e)s

Bordel rangé dans : Ma vie passionante

rends moi célèbre :

Mlle Isuzu pour vous servir

3 coups de crayons

Samedi 9 février 2008 à 18:49

Aujourd'hui , 16h45

J'attends à l'arret de bus, je suis en panne d'inspiration, je lève le nez et aperçois un Harry Potter 7 dans les mains d'un gamin dont je ne vois que le dos. Ce serait trop drôle que se soit ce gamin, et si, c'est lui, il vient de se retourner. Je souris, il doit se demander pourquoi, il s'assoit à côté de moi, et attends le bus comme moi, il a laissé une place vide entre lui et moi. Je souris toujours et le regarde, il doit me prendre pour une folle, il se lève d'un coup, mince qu'est-ce qu'il lui prend ? C'est le bus qu'arrive ...

Il monte dedans, il montre sa carte , je le suit, montre mon ticket (j'ai oublié ma carte). Il s'assoit, je m'assois juste derrière lui . Là au moment où je brouillone, il dévore son Harry Potter. Le bus démarre, je me demande ce qu'il doit ressentir d'être arriver au dernier, j'aimerais avoir le courage de me lever, m'assoir à côté de lui et de lui poser quelque questions . Mais je n'ose pas.

J'avais remarqué sur la tranche du bouquin la marque d'une bibliothèque et vu qu'il prend le même bus que moi, ça doit être celle de St Berth ...

Je me penche en avant pour voir où il en est rendu, j'ai bien l'impression qu'il en ai à la fin, le nom du chapitre c'est : le defaut du plan ...

Est-ce que j'oserais lui parler à ce petiot , est-ce que j'oserais interompre sa lecture ?

J'entrevois son reflet dans la vitre du bus, je le vois tourner les pages ... Est-ce que j'oserais ?

Il est penché sur son bouquin , concentré sur sa lecture . Il n'est pas blond ce petiot, je crois bien que je l'avais décris comme ça, il est chatain, ses lunettes sont vertes et je ne vois pas ses yeux. Il porte un blouson noir, il est ouvert et on aperçois son T-shirt gris. Il porte un pantalon de survetement, à côté de lui une petite bouteille d'eau roule de droite à gauche en fonction des virages. Que vais-je faire maintenant que je l'ai décrit entièrement, qu'il vient de tourner une page et qu'il a posé la main sur son bouquin, est-ce que j'oserais ?

le bus est presque vide, 5 personnes viennent de descendre.

Si seulement il pouvait avoir fini son bouquin avant le fin du trajet, je m'assirais à côté de lui et lui demanderais ce qu'il en a pensé ...

Je deteste quand je suis en train de lire qu'on m'interompe, j'aime pas qu'un ou qu'une inconue se metent à parler avec moi . Le problème c'est que ce petiot après croisé et recroisé, après l'avoir observé et décrit, j'ai l'impression de le connaître . Mais si je me met à discuter avec lui, lui qui me connait absolument pas, il va me prendre pour une folle, un timbré qui s'emmerde dans le bus et qu'en profite pour l'emmerder . Quand il rentrera chez lui, il dira à ses parents "aujourd'hui dans le bus j'ai croisé une fille bizare qui m'a posé plein de questions ". J'écris et le temps passe, il continu à lire, il vient de lever la tête, je crois bien qu'il a les yeux bleu. En fait il est rendu au chapitre 36, autrement dit Severus Rogue est déjà mort .

Deux gosses viennent de passer à côté de lui, le deuxième regarde le bouquin avec insistance et une expression bizare, comme si fallait être taré pour lire dans un bus.Il est plongé dans sa lecture, il ne les a pas vu, le premier le tape, il léve le nez de son bouquin et leurs serrent la main . En sortant l'un des deux gosses dit " putain t'aime lire toi !" Il n'a même pas levé la tête pour répondre, il est déjà repartie dans son bouquin.

Je finis ma phrase, apuit sur le bouton arrêt demander, foure mon carnet dans mon sac, rebouche mon crayon, me lève et sort du bus. Je suis déjà arrivée, je n'aurais pas osé ...

Si un jour je recroise ce gamin, il n'aura plus de bouquin d'Harry Potter dans les mains... Il aura fini ce dernier tome sûrement d'ici demain .

Bordel rangé dans : Ma vie passionante

rends moi célèbre :

Mlle Isuzu pour vous servir

Aucun coup de crayon

Mercredi 6 février 2008 à 17:03

Le bus roule, tourne aux grés des virages et secoue les gens qui s'accrochent aux barres prevu pour, il continu, le même chemin comme à chaque fois, dans moins de 20 minutes je descenderais à l'arret le plus pret de chez moi. Je suis plongée dans un manga (pour changer), je vois pas très loin de moi, un gamin qui lit Harry Potter, le deuxième. Il à l'air plongé dedans, captivé par les lignes qu'il lit avec vitesse, la magie d'Harry Potter oeuvre encore.

On doit être les deux seul dans ce bus à tuer le temps un peu plus intelligemment qu'en regardant le paysage familier, trop familier, par la fenêtre. Je replonge dans mon manga que j'aurais sans doute fini avant la fin du trajet, et alors je regarderais par la fenêtre le chemin que je connais par coeur, comme bon nombre de gens. Lui il ne va pas décoler de son Harry Potter, surtout qu'il en est aux dernières pages, le plus captivant...

J'ai recroisé le gamin, toujours dans le bus, toujours à la même place, toujours Harry Potter dans les mains, mais le troisième cette fois. J'ai toujours un manga dans les mains, un autre, il est toujours plongé dans Harry Potter. Quel âge il a ce blondinet à lunette ? 12 ans ? Surement ...

Une autre fois, toujours dans le bus, je remarque qu'il est arrivé à la fin de son troisième tome, à quand la prochaine fois où je le croise avec le quatre ?

Bordel rangé dans : Ma vie passionante

rends moi célèbre :

Mlle Isuzu pour vous servir

Aucun coup de crayon

<< Retour vers le futur | 1 | Machine à remonter le temps >>

Créer un podcast